Manuel ULLOA COLONIA


Manuel Ulloa Colonia, directeur artistique de la compagnie, a crée des spectacles à Paris et à Mexico, dont Désert et Dormeuses, de Cutberto López Reyes ; Ma vie de chandelle et Toxic Azteca Songe, de Fabrice Melquiot. Il a produit et joué dans Bétes, chiennes et autres créatures, de LEGOM, animé des ateliers de théâtre et dirigé des lectures publiques. Sur le volet éditorial, il dirige les éditions Le Miroir qui fume, maison qui a édité, depuis 2004, plus d'une vingtaine de pièces de théâtre mexicain contemporain.

jeudi 6 octobre 2011

Bêtes, chiennes et autres créatures, de Luis E. Gutiérrez Ortíz Monasterio (LEGOM)


En coréalisation avec Le Colombier, la Cie Le Miroir qui fume présente


BÊTES, CHIENNES ET AUTRES CRÉATURES
De Luis E. Gutiérrez Ortíz Monasterio (LEGOM)
Editions Le Miroir qui fume Traduction française de Christella Vasserot
Metteur en scène, Scénographe Giovanni Ortega
Avec Paola Córdova-Verdet, Manuel Ulloa-Colonia
Lumière Juliette Labbaye
Son Olivier Thillou
Vidéo Vincent Prentout, Stéphanie Lefèvre
Costumes Virginia Alba
« Ils sont là, un homme, une femme, dans une histoire impossible comme sur un ring, un match de boxe en trois parties avec dépendance, dépendances à l’autre, à la drogue, à la maladie, au sexe… en mal d’amour, en mal de vie, largués, perdus, avec parfois la haine, la violence pour dire leur mal-être et leur envie de tout foutre en l’air. »
(Véro Dahuron, préface à l’édition française publiée aux éditions Le miroir qui fume).

Bêtes, chiennes et autres créatures a été créé à Mexico en 2005. Il s’agit de la première mise en scène en France d’un texte de l’une des voix les plus en vue du théâtre mexicain contemporain.
Un texte fascinant, où l’on s’immerge peu à peu, par le dialogue, dans ce que le tragique a de plus banal, ou dans ce que le quotidien a de plus tragique.
 

DU 22 AU 26 MAI 2012 À 19H

Théâtre Le Colombier 

20, rue Marie-Anne Colombier 93170 Bagnolet
Renseignements / Réservations : 01 43 60 72 81

TEASER


jeudi 14 juillet 2011

Voyage au pays du "no pasa nada" (Trailer)

D'après l'essai Mexique: les visiteurs du rêve,
de Philippe Ollé-Laprune (Éd. de la Différence, 2009)
Festival Lettres sur cour - Jazz à Vienne, 2 juillet 2011
Musée Gallo-romain, Saint-Romain-en-Gal (38)
  


Le Miroir qui fume propose un parcours à travers de la littérature mexicaine 
partant du regard d’un des hommes de lettres français qui la connaissent le mieux. 
Des extraits de textes emblématiques, rythmés par des éclats de théâtre et des morceaux de musique : 
Une invitation à voyager dans le Mexique littéraire.

vendredi 8 juillet 2011

Voyage au pays du "no pasa nada" Festival Lettres sur Cour, Vienne (38)

Lecture-spectacle d’après l’essai  
Mexique : Les visiteurs du rêve, de Philippe Ollé-Laprune 
(Ed. de la Différence, 2009). 
Le Miroir qui fume propose un parcours à travers de la littérature mexicaine 
partant du regard d’un des hommes de lettres français qui la connaissent le mieux. 
Des extraits de textes emblématiques, rythmés par des éclats de théâtre et des morceaux de musique : 
Une invitation à voyager dans le Mexique littéraire.

 









Photos : Dominique Marozeau

vendredi 1 avril 2011

Toxic Azteca songe, de Fabrice Melquiot au théâtre le Colombier de Bagnolet

Nous sommes ravis de vous convier à la création de Toxic Azteca Songe, texte écrit en 2007 lors d'une résidence d'écriture de l'auteur français, Fabrice Melquiot, au Mexique.

Toxic Azteca songe est un texte surprenant sur le Mexique, qui évoque le mystère et la cruauté d'un pays bouleversé et en pleine mutation, joué par une équipe franco-mexicaine. Après un long et sinueux parcours des deux côtés de l'Atlantique, nous sommes heureux de pouvoir le monter enfin en France.

Du 25 avril au 8 mai au théâtre Le Colombier,
20 rue Marie-Anne Colombier 93170 BAGNOLET,
M° Gallieni (à deux pas de la Mairie). Voici le plan
Représentations de lundi à samedi à 20h30 et dimanche à 17h. Relâche le jeudi.

Renseignements et réservations au 01 43 60 72 81
La jauge est réduite. Réservez dès que possible !

Merci de diffuser l'info. Votre soutien est vital pour nous.

Au plaisir,
 
Manuel Ulloa-Colonia